Avancer,  Multipotentialité

Tu veux rester focalisé sur tes objectifs ? Autorises-toi à te disperser !

C’est un problème que beaucoup d’entre nous rencontrons : nous avons tendance à prendre une décision à un instant T, nous y tenir quelques mois et puis à lâcher notre objectif, notre projet. Comment alors pouvons nous faire pour rester focalisé dessus ?

Cette tendance à “lâcher” peut être largement exacerbée chez nous, les multipassionnés (multipotentialistes, scanners, esprits renaissance…) parce que nous avons déjà une tendance naturelle à être attiré par beaucoup de choses et avoir envie de faire beaucoup de choses !! 😱 Du coup ça peut devenir encore plus difficile de rester focalisé sur nos projets prioritaires. Et c’est dommage. Parce que nous voulons quand même aller au bout de nos projets, non mais dis donc !

Pour cela, je vais te montrer dans cet article que, si les spécialistes ont besoin de rester vraiment focalisés sur leur projet, nous avons besoin de pouvoir nous en détacher de temps en temps pour rester focalisé dessus ! 😉😂 Oui ça parait bizarre dis comme ça, mais c’est vraiment ça : nous avons besoin de nous sentir libres de pouvoir continuer à explorer tout ce qui nous plaît, même si on a des projets précis en tête.

Autrement dis je t’invite à te disperser pour rester focalisé ! 😉😂😃😍

Ça te parle ? Alors c’est parti, je t’explique tout ça plus en détail dans la suite ! (Et comment le faire pour ne pas trop te disperser quand même 😂)

A noter :

  • Cet article participe au carnaval d’articles (plusieurs blogueurs écrivent sur un même thème) proposé par le blog Enseigner La Musique sur le thème “Rester focus sur ses objectifs“. C’est un blog qui porte sur l’apprentissage et l’enseignement de la musique à travers des cas pratiques sous forme d’articles et de vidéos. J’ai particulièrement aimé les conseils donnés dans cet article qui donne plusieurs pistes pour retrouver retrouver de la motivation lorsque l’on apprend un morceau (de musique !)
  • Tu peux aller voir en complément mon article précédent : Pourquoi tu devrais mener plusieurs projets en même temps, parce que j’y aborde des notions complémentaires et intéressantes sur ce sujet. 😉😄 (En particulier si tu as besoin de définir tes projets, ce que je n’aborde pas ici.)

Introduction : Différencier “rester focalisé” et “agir activement”

Alors que j’étais en train de réfléchir à cet article, j’ai vu passé un post sur Facebook de quelqu’un qui demandait justement comment il pouvait rester focalisé sur son objectif. Et à ce moment là, j’ai réalisé que ce qui était sous-entendu quand on disait ça (souvent en tout cas) c’est : comment je peux faire quelque chose tous les jours ??

Or, pour moi, pour vraiment rester focalisé sur nos objectifs, c’est super important de s’autoriser à ne rien faire certains jours ! A penser à autre chose. A prendre des pauses quoi !!

Oui, j’ai le droit aussi de me la couler douce !

Peut-être que c’est lié au fait d’être multipotentialiste, je ne sais pas, mais ce qui est sur c’est qu’au bout d’un moment à agir vers un de mes objectifs, j’en ai marre. J’ai envie de passer à autre chose. D’aller explorer autre chose. De me changer les idées. De souffler.

Et je m’autorise à le faire !

Et je suis ravie ensuite de revenir à mon projet, que je n’avais pas abandonné pour autant. Au contraire, j’ai pris une pause pour ne pas me dégoûter et avoir envie de définitivement tout laisser tomber !

Donc pour commencer, je t’invite à repenser cette notion de “rester focalisé” : ça ne veut pas dire qu’il faut faire quelque chose tous les jours pour ton projet !

Faire des pauses et penser à autre chose c’est tout aussi important pour rester motivé (et focalisé) que poser des actions concrètes et avoir des résultats !

Moi, quand je me repose – ou que je fais autre chose – je sais que ça sert mon objectif parce que je prends soin de moi, ma santé mentale et ma motivation. Du coup, en fait, faire autre chose devient un moyen d’avancer sur ce projet, et j’en profite vraiment, sans culpabilité ! 😉👍😁

Ce qui m’amène au cœur de cet article :

Autorises-toi à te disperser !!

En tant que multipotentialiste nous avons un besoin essentiel de VARIÉTÉ ! (J’en ai déjà parlé un peu plus en détails dans cet article – mais je vais sûrement en reparler souvent 😉😂)

Or, faire toujours la même chose, rester focalisé sur UN SEUL projet, on est d’accord que c’est un peu l’opposé de la variété. Et c’est pour ça qu’on risque de lâcher ce projet si on suit les “recommandations” données aux spécialistes (=ceux qui ne sont pas multipotentialistes et qui ont une seule passion, une vocation).

Ras-le-bol, j’en peux plus !

En fait c’est très simple : si tu cherches à rester 100% focalisé sur 1 seul projet, tu vas droit dans le mur parce que ce n’est pas comme ça que tu fonctionnes. La seule chose que tu vas obtenir c’est te dégoûter, en avoir ras-le-bol et peut-être même lâcher ton projet pour en tester un autre.

Quasiment aucun multipotentialiste ne peut rester focalisé tout le temps sur un seul projet ! Point. C’est comme ça, autant se le mettre rapidement dans le crâne et voir comment je peux quand même avancer vers mes objectifs en tenant compte de ça. (Parce que oui, on peut quand même avancer sur 1 projet !)

Parce que finalement le problème ce n’est pas ton (ou tes) projet(s), mais la façon dont tu l’abordes ! Le problème c’est que tu écoutes (mais moi aussi t’inquiète !!) des conseils qui ne sont pas adaptés à ta façon de fonctionner !

Donc l’important pour nous, multipotentialistes, ça va être de trouver un “système”, une “méthode” qui va nous permettre à la fois de rester focalisé sur notre(nos) objectif(s) prioritaire(s) et à la fois de respecter notre besoin de variété. (En fait si on respecte ce dernier, on a beaucoup plus de chances des rester focalisé 😉)

Note complémentaire :

Souvent aussi, nous pouvons avoir du mal à choisir sur quels projets nous voulons avancer (parmi toutes nos envies) parce que justement, nous ne voulons pas renoncer à d’autres projets/envies qui nous plaisent et nous attirent. Si nous gardons du temps “libre” pour les explorer, nous aurons plus de facilités à choisir sur quels projets nous focaliser. Car nous saurons que nous pourrons quand même explorer les autres.

Un peu de vocabulaire

Pour la suite de cet article, pour que ce soit clair pour tout le monde, je te donne les définitions de termes que je vais employer :

  • projets prioritaires ou objectifs : ce sont les projets qui te tiennent vraiment à cœur, ceux qui sont les plus importants pour toi à réaliser. Ceux sur lesquels tu as envie de rester focalisé quoi ! 😉😁
  • Envies ou projets “dans les coulisses” : là ce sont des choses que tu aimerais faire, tester, qui t’attirent, mais sur lesquels tu n’as pas forcément d’objectifs précis dans l’instant.

Si tu veux en savoir plus sur comment définir lesquels de tes projets/envies se classent dans quelles catégories, je t’invite à aller lire cet article. c’est d’ailleurs là que j’ai abordé en premier ces termes.

Ici, on va considérer que nous savons déjà quels sont nos projets prioritaires ! 😉

Je sais sur quel(s) projet(s) je veux me focaliser et avancer, mais je m’autorise quand même à aller explorer toutes mes envies autour !
(Dans un cadre défini, pour ne pas trop me disperser 😉😁)

Aménager son temps pour explorer tout ce qu’on a envie !

Nous avons besoin de nous autoriser à explorer nos différentes passions : les sujets fourbes qui menacent de nous distraire, les objets brillants et les nouvelles fascinations. Nous pouvons choisir de ne pas exercer cette liberté, mais sans avoir cette option, nous pouvons facilement accumuler de la rancune envers nos projets prioritaires.

Emily Wapnick – How to be everything
Liberté !

L’important ça va être de s’aménager des temps d’exploration dans notre planning. C’est à dire des moments où on peut complètement oublier nos objectifs et faire absolument tout ce qu’on a envie de faire, qui n’a pas grand chose à voir avec nos objectifs ! Toutes nos envies, tout ce qu’on a listé dans nos projets en coulisses. Ou même complètement autre chose. Un temps de liberté pour laisser libre court à nos envies et notre créativité.

C’est l’idée principale à retenir ! Le reste, ce n’est que pour t’aider à la mettre en place dans ta vie. 😄👍

Donc maintenant, je vais te proposer quelques façons de faire. Ensuite à toi d’observer ce qui te correspond et de l’adapter pour toi.

Des temps quotidiens

Pour commencer, le plus évident si je puis dire, c’est de programmer des temps quotidiens d’exploration.

On peut choisir par exemple une durée à respecter : 30 minutes, 40 minutes, 1h, etc… Et se dire que je vais prendre ce temps tous les jours.

Ça peut être :

  • avant de me mettre sur mon projet prioritaire,
  • au milieu, pendant, pour faire une pause et mieux repartir après
  • à la fin de la tâche sur laquelle je voulais me concentrer, un peu comme une récompense du coup.

Et évidemment, soit tu décides de faire toujours pareil, soit tu changes tous les jour à quel moment tu place ce temps d’exploration.

Tout est libre et à adapter à toi !

Des temps hebdomadaires

Même idée que précédemment, sauf que là tu ne vas pas forcément t’accorder des temps d’exploration tous les jours, mais plutôt à l’échelle de la semaine.

Par exemple tu vas être concentré sur un de mes projets prioritaires pendant 3 jours. Puis tu prends une journée d’exploration pour faire complètement autre chose, aller explorer tes envies et/ou tes projets en coulisses . Et tu reprends ton projet (ou tu avances sur un autre si tu en a plusieurs 😉). Etc…

Bien sûr, c’est toujours un exemple, ça peut ressembler à complètement autre chose pour toi !

Des temps mensuels

A encore une autre échelle, ici je vais pouvoir organiser mes temps d’explorations à l’échelle du mois.

Ici je pourrais par exemple travailler 2 semaines et demi sur mon projet, prendre 1 semaine de pause pour faire autre chose, reprendre 1 semaine, puis 2 jours de pause et revenir encore sur mon objectif….

Tout est possible en fait suivant ce qui est juste pour soi.

Concrètement : crée ta propre manière de faire !

Je te propose là des modèles, mais dans la réalité, tu peux carrément les combiner entre eux ! En inventer d’autres.

Moi je combine les 3, sachant que le modèle qui me convient le mieux reste le modèle hebdomadaire. On va dire que c’est mon modèle de base et que je greffe les 2 autres en complément dessus. 😉

L’important ça va être d’observer comment tu fonctionne en général, comment tu fonctionne déjà, pour trouver la manière de faire qui va le plus t’aider à :

  1. combler tes besoins de variétés et de liberté
  2. avancer vers tes objectifs prioritaires !

Du coup je t’invite à vraiment tester ces différents modes. A explorer d’autres solutions. A tester encore et encore, à t’observer, pour trouver la meilleure méthode POUR TOI !

Parce qu’en fait, en tant que multipotentialistes, nous sommes vraiment tous différents et nous fonctionnons chacun aussi de manière différentes : nous n’avons pas le même nombre de passions, pas la même capacité à rester focalisé sur le même projet, pas la même énergie, pas la même façon de fonctionner, etc…

Donc, créer un modèle général, c’est débile et ce n’est pas du tout ce que je veux faire ! Au contraire, j’aimerais te montrer que tu as le droit de définir toi-même le modèle qui te correspond. Parce qu’il n’y a que toi qui peut le savoir !

Et j’espère vraiment que tu vas tester pour trouver ton propre modèle. 😃

D’ailleurs, si tu vois d’autres manières de faire pour combler notre besoin de variété tout en restant focalisés sur nos objectifs prioritaires, si tu fais d’une autre manière, dis le nous en commentaires ! Histoire qu’on s’entraide pour avancer 😉😃😍

Exemple : Comment moi je fais ?

Je le répète, c’est super important de trouver ton propre modèle. Maintenant je sais que ça peut être compliqué de voir ce que ça donne, alors je te partage comment moi je fonctionne avec tout ça (et qui m’a permise de rester focalisé sur mes 2 objectifs prioritaires du moment – depuis déjà plus d’1 an maintenant.) Spoiler : moi je combine les 3 !! 😂👍🤩

Je me suis observée :

J’ai commencé par observer comment je fonctionnais :

Mais au fait, comment je fonctionne moi ?
  • Quand je suis lancée sur une tâche je n’aime pas m’arrêter, j’ai envie d’aller au bout. Même si ça me demande plusieurs jours.
  • J’ai du mal à passer rapidement d’une activité à l’autre (de mon objectif à un temps d’exploration et du temps d’exploration à une tâche de mon objectif)
  • J’aime bien me focaliser un temps jusqu’à ce que j’arrive au bout ou que j’en ai vraiment marre ! 😉😄 Et j’arrive à me focaliser sur la même chose pendant plusieurs jours d’affilés.
  • J’ai beaucoup de mal à commencer une tâche importante pour moi (quelle qu’elle soit) mais une fois que je suis lancée, j’ai autant de mal à m’arrêter, même pour manger. J’ai besoin d’aller au bout et de finir.

J’ai un peu un mode obsessionnel quoi !! 😂😂 Faut pas trop me déranger quand je suis prise dans une tâche ! Et je suis aussi comme un moteur diesel qui a besoin de chauffer. 😉

Tout ça pour dire que le temps journalier ne me convient pas vraiment, parce que m’arrêter pour seulement 1h, c’est la galère. Surtout qu’en 1h je n’ai pas vraiment le temps de me mettre à autre chose… Ou alors je n’ai plus envie de m’arrêter… Tu as compris l’idée quoi ! 😉😁

Mon fonctionnement global : le mode hebdomadaire

J’ai plutôt tendance à me fixer une grosse tâche, exemple : écrire un nouvel article pour le blog. Je m’y met pendant 3/4 jours à fond. Et une fois qu’il est publié, je m’arrête. J’attends 2/3 jours d’avoir une nouvelle idée (pour un nouvel article dans ce cas) et je recommence. Ou bien j’attends l’inspiration en travaillant le chant (mon 2ème objectif) pendant 2/3 jour. Et je continue comme ça, par plages de plusieurs jours. Ça marche pour n’importe quelle autre “grosse” tâche.

Bien sûr, pendant ces journées de “pause”, je peux faire quelques petites tâches pour mon objectif prioritaire (et réfléchir à ce que je pourrais faire) mais ce n’est plus au centre de ma journée. En fait, soit j’explore une de mes passions qui n’a rien à voir, soit je passe à l’un de mes autres objectifs prioritaires, à savoir le chant ou l’Instruction En Famille ! (C’est aussi un moyen de combler mon besoin de variété ! 😉😄)

Voilà, moi je fonctionne plutôt par plages d’une journée complète (ou plusieurs), à l’échelle d’une semaine.

Mais, j’emploi quand même les 2 autres modes (journalier et mensuel)

Je m’accorde quand même des temps de pause tous les jours, mais vraiment avec des actions plutôt minimes : aller faire une marche de 5 minutes, faire la vaisselle (oui, oui, parfois c’est un bon moyen pour moi de lâcher un peu mon projet, surtout quand je mets de la musique en même temps 😉😂), mettre une musique et danser (ou chanter), faire 3 minutes de trampoline, regarder des vidéos sur Youtube, etc…

Un peu de légèreté dans ma journée, c’est sympa !

Ce ne sont pas là vraiment des temps pour aller explorer mes autres passions, mais plutôt pour me détendre un peu et relâcher ma concentration de la journée. (Là je parle pendant les jours où je reste focalisée sur mon projet prioritaire.)

J’ai aussi tendance à suivre mon rythme à l’échelle du mois, particulièrement lié à mon cycle menstruel. J’ai observé que quelques jours avant mes règles j’étais crevée, KO, je n’avais plus d’énergie pour avancer. Du coup je prends souvent à ce moment là plusieurs jours de pause. Je m’autorise à vivre mon état du moment. Et je peux par exemple passer plus de temps en famille à faire des trucs que je ne fais pas le reste du mois quand je suis bien focus sur mes objectifs.

C’est l’occasion d’aller explorer ma passion pour les parcs d’attraction par exemple ! 😉😂 (Avec mes enfants en plus 😄)
En gros, mon planning actuel :

Pour l’instant je considère que j’ai 2 objectifs prioritaires dans ma vie : mon blog et le chant.

Donc, en gros :

  • je travaille 3/4 jours par semaine sur mon blog,
  • 1 jour je fais carrément autre chose, j’explore mes autres passions, envies, intérêts, etc…
  • puis 3/4 jours soit sur le chant, soit sur le blog, soit un mélange des 2.
  • et je recommence le cycle.

Les jours où je me concentre sur le blog où le chant, je m’accorde quand même des petits temps de pause tous les jours où je fais des activités assez cool et légères. Je les fais plutôt à des moments où je sens que je suis en train de saturer. Ça me permet de bien repartir ensuite 😉

Et 1 semaine par mois environ, je ne travaille plus activement sur mes objectifs prioritaires. Soit je fais carrément une pause et je fais des activités qui me reposent (comme dormir 😉😂), soit j’explore des trucs qui me font envie. Soit un mélange des 2, bien sûr !

Mais cette semaine là je continue quand même de penser à mes projets prioritaires, et je note les idées qui me viennent pour repartir dessus la semaine suivante. Ou je fais des actions vers ces objectifs mais uniquement plaisir, par exemple : chercher des belles images à partager sur Instagram par exemple, réécouter les chansons que je dois apprendre. Ça ne me prends pas la tête, ça me fait plaisir, mais ça me fait quand même avancer un peu… cool, quoi !

Bilan !

C’est à peu près comme ça que je fonctionne depuis 1 an, et je suis resté focalisée sur les mêmes objectifs depuis ce temps-là. Donc à priori, ça marche bien !

Ce que je retiens d’important pour moi, quand j’analyse ici ma façon de faire, c’est que :

  1. C’est super super important de savoir comment JE fonctionne.
  2. Je vais continuer à m’écouter encore plus et suivre mes envies parce que
  3. je vois que quand je le fais, ça marche hyper bien et que j’ai vachement avancé. Donc je veux continuer à faire comme ça, de plus en plus !
  4. C’est hyper important de m’accorder la liberté de faire comme je veux ! Et de me faire confiance.
  5. Je peux faire ce que je veux, comme je veux ! Puisque je n’ai pas de planning fixe et que celui que je t’ai décris bouge quand même beaucoup en fonction de mes humeurs, ressentis, envies, etc… (C’est pour ça que je te disais “en gros” d’ailleurs 😉)

En fait, je peux avancer en étant moi-même et ça c’est super cool !

Yeah !

Même si je vais bientôt revoir mon organisation, parce que l’instruction à la maison de mes enfants va prendre beaucoup plus d’importance très prochainement, je suis sûre que je vais continuer sur cette voie là pour m’organiser !

Je vais lâcher de plus en plus “ce qu’on me dit de faire” et faire “ce qui est juste pour moi”. 😃👍❤

Conclusion : Fais ce qui est juste pour toi !!

En conclusion de cet article, si tu ne devais retenir que 2 choses, ce serait celles-ci :

  • Tu as besoin de variété dans ta vie !

Donc n’essaie pas de te focaliser tout le temps sur la même chose, ça ne va pas marcher et ça risque même de te dégoûter. C’est con !

  • Observe comment tu fonctionne et ce qui marche pour toi et crée ton propre modèle de réussite !

A partir de toutes les techniques que tu connais, les modèles, ce que je t’ai partagé, ce que tu as observé de ton fonctionnement, définis ton propre modèle, qui va fonctionner pour toi ! (Toujours en tenant compte de ton besoin de variété, évidemment !) Et applique le dans ta vie pour mener à bien tes projets. Fais ce que tu sens juste pour toi, suis ton intuition, et ça devrait rouler !

C’est parti, tu peux commencer à définir ton propre modèle de réussite, incluant ton besoin de variété ! 😃😍

Et si ça ne roule pas, peut-être que tu n’as tout simplement pas choisi le bon projet prioritaire pour toi. Parce que définir le bon objectif c’est juste essentiel pour maintenir sa motivation et son envie d’avancer ! Et parce que c’est super important, je consacre mon prochain article uniquement sur ce point là (le secret de la motivation 😉). Je te mets le lien ici dès qu’il sera publié ! 😃👍

Mais saches que, même avec le “bon” objectif, si tu ne respecte pas ton besoin de variété (et de te sentir libre), tu peux quand même aller dans le mur. Donc mets de la valeur dans ce que je t’ai partagé ici, ça reste essentiel à mettre en place pour rester focalisé et avancer !

A toi :

Dis moi dans les commentaires, est-ce que tu combles déjà ton besoin de variété au quotidien ?

Si oui comment fais-tu ? Je le redis, si tu as une autre techniques que celles que je t’ai partagé dans cet article je suis carrément preneuse !! (et je suis sûre que tous les autres lecteurs aussi 😉😊) – je ne prétends pas avoir encore trouvé mon modèle idéal ! 😉

Si non, par quoi pourrais-tu commencer pour mettre un peu plus de variété dans ta vie ? Est-ce que tu pense que ça pourrais t’aider à rester focalisé sur ton(tes) objectif(s) prioritaire(s) ?

Si cet article t'as plu, partage le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre gratuitement si tu es multipotentialiste ou non et reçois avec le Guide du multipotentialiste débutant !