Avancer,  Multipotentialité

Quel est CE truc qui m’aide à passer à l’action vers ce que je veux (et à CHOISIR entre tout ce que je veux 😉)?

Quand j’ai découvert que j’étais multipotentialiste j’ai été très soulagée. Puis j’ai été perdue, parce que ça faisait des années (depuis l’enfance en fait) que je cherchais MA vocation. Et que là, tout d’un coup, j’ai appris que je n’en avais pas UNE SEULE et que je continuerais sûrement à changer régulièrement de voie ! En soi, ce n’est pas grave, on est d’accord, mais ça m’a quand même fait un choc !

Passer à l’action ?

Du coup, j’ai eu un moment de flottement concernant mon objectif actuel de développer un blog : “Quel est l’intérêt de mettre mon énergie là-dedans alors que dans quelques années, quand il commencera à marcher, j’aurais peut-être envie de passer à autre chose ?!”

Ça peut paraître un questionnement un peu con, mais je me suis franchement posé cette question pendant un moment ! Alors, comment je fais pour me motiver à avancer, malgré ces doutes ?

Et comment je me motive à avancer tout court en fait, parce que franchement, c’est un vrai challenge pour moi ce blog !

Choisir

Autre moment : Je sens depuis un moment déjà que je suis en surmenage et que j’ai besoin de mettre fin à un truc pour me concentrer sur le reste. Il s’avère que ma prof de chant m’a faite une proposition récemment (d’intégrer un groupe avec elle) qui m’a demandée de me positionner. Parce que ça m’aurait prise beaucoup de temps en plus dans ma vie. Alors que j’en manque déjà !

Comment je fais pour choisir dans ce cas-là ? Quand je sens que ça ne va plus et que j’ai besoin d’arrêter quelque chose ?

MON truc (pour passer à l’action et choisir)

LE truc qui me transforme en Wonder Woman ! 💪😄👍

Il s’avère que Ailodie du blog Des Ailes pour rêver m’a invitée à participer à son évènement interblogueur : “Quel est LE conseil que tu donnerais pour oser prendre les commandes d’un loisir, d’une relation, d’un job ou, tout simplement, de sa vie ? Quelle est LA technique qui t’a permise de déployer tes ailes ? Comment as-tu osé prendre ton envol pour vivre une expérience inoubliable ou pour dépasser une de tes peur ?”. D’ailleurs je t’invite à découvrir ce blog en lisant cet article “Pourquoi je suis pilote ? (un seul conseil : entreprends !)“.

J’ai donc réfléchis de manière plus approfondie à comment je faisais pour oser passer à l’action (dans le cas que je t’ai décrit plus haut mais aussi dans n’importe quel autre cas en général !), quelle technique j’utilisais pour avancer vers un objectif qui me plaît, même si j’ai peur. Et comment je faisais pour CHOISIR entre tout ce que je voulais, j’aimais.

Oui, parce que pour moi, c’est finalement relativement la même chose. Parce que se disperser, c’est aussi un bon moyen de ne pas avancer 😉. Et puis, en fait, il s’avère que j’utilise la même technique pour les 2, donc autant parler des 2 !

Surtout que je sais qu’en tant que multipotentialiste, choisir ce n’est pas forcément évident. J’aurais sûrement l’opportunité d’y revenir dans d’autres articles. Mais si tu utilises déjà la technique que je te partage ici, tu vas voir que ça va très bien t’aider à le faire !

Donc nous allons voir dans cet article :

  • LA technique que j’utilise pour passer à l’action vers ce qui est important pour moi, malgré mes peurs !
  • LA même technique (😉) qui m’aide à choisir quand j’hésite entre plusieurs choses – et qui m’aide ensuite à avancer dans la voie que j’ai choisie !

*Et tu auras la réponse aux 2 situations que je t’ai présentées juste avant 😄👍

Ce qui m’a aidée à passer à l’action dans ma vie (et à choisir entre plusieurs passions)

En fait il y a 2 choses principales qui m’ont aidées. Dans les situations très actuelles dont je t’ai parlées, mais aussi tout au long de ma vie !

2 choses qui ne sont finalement que les 2 faces d’une même pièce selon moi.

Après j’ai bien sûr appliqué pleins d’autres techniques pour oser agir, dépasser mes peurs, choisir, etc… mais ce que je vais te partager dans cet article, c’est vraiment le premier pas que je fais. Et aussi celui qui me débloque quand je bloque justement ! 😉

Voyons ça tout de suite ensemble.

1- L’envie, la joie

Tout simplement je me demande si j’ai vraiment envie de faire ça, d’aller dans cette direction.

Et j’écoute la réponse venant de mon cœur, pas de ma tête.

Bien sûr, c’est parfois très dur d’avoir accès à la réponse, je t’en ai parlé dans cet article. (Que je t’invite à relire si tu bloque et que tu ne sens pas ce que tu veux vraiment. Je t’y partage les blocages que tu peux rencontrer et quoi faire pour les dépasser).

Ce que je peux te dire c’est qu’à force de t’entraîner à écouter tes envies venant de ton cours, tu y auras de plus en plus facilement accès. C’est comme tout, avec de l’entraînement ça devient plus facile !

Ce que tu peux repérer

Quand je dis “écouter ton cœur” je parle de repérer des sensations comme sentir ton cœur se fermer ou s’ouvrir (quand il se ferme ça veut plutôt dire non, etc…), des fourmillements, des contractions, du pétillement… Bien sûr ça, c’est à toi de t’observer et de les repérer pour toi !

Les questions que tu peux te poser

  • Est-ce que ça me fait plaisir ?
  • Est-ce que ça me met en joie ?
  • Est-ce que ça me donne de l’énergie ?
  • Est-ce que je sens que ça pétille à l’intérieur de moi ?

Et une question que j’ai découvert grâce à une amie et qui je trouve est très très parlante – et très puissante : (pour moi elle marche super bien !)

Est-ce que ça fait chanter mon cœur ?

Tu n’as pas à te justifier !

L’important ici c’est vraiment d’apprendre à accorder de l’importance à ce que tu ressens. Et accepter que ça suffit !

La même amie que celle dont je te parle plus haut m’a dit récemment que j’avais le droit de ressentir ce que je ressens. Point. Si quelque chose me fait envie (ou au contraire ne me fait pas envie !) je n’ai pas à chercher plus d’explications ou de justifications. Je sens que ça fait chanter mon cœur, c’est tout. Donc j’y vais.

Je t’encourage vivement à t’entraîner à faire ça (ne pas te justifier) parce que ça fait beaucoup de bien. C’est très dur parce qu’on n’a pas l’habitude mais ça fait vraiment du bien.

Et au moins ça évite de rentrer dans des argumentations avec les autres et ça les aide eux aussi à plus se concentrer sur ce qui fait chanter leur cœur.

Et si tu as du mal à gérer les critiques ou les jugements que les gens peuvent avoir à ton égard, je t’invite à aller lire cet article qui te partage 3 manières de mieux les vivre. (Je l’ai orienté sur la multipotentialité mais ce que j’y partage marche dans tous les cas, vraiment – à part peut-être le point n°2.)

Résumé !

En résumé, ce qui marche super bien pour m’aider à choisir entre plusieurs trucs celui que j’ai le plus envie de développer et à passer à l’action c’est :

  • Me demander si ça fait chanter mon cœur !
  • Suivre ce qui me mets (le plus) en joie
  • Faire confiance que ça suffit
  • Apprendre à ne pas me justifier plus que ça

Efficacité ?

Pour moi c’est une technique hyper efficace parce qu’elle me permet de prendre conscience corporellement que c’est un truc important pour moi.

Ça me permet de ressentir dans mon corps à quel point ce truc là crée de la joie chez moi. Ou non. Et à partir de là c’est tellement plus facile de prendre une décision entre plusieurs choses – et surtout de passer à l’action vers ce(s) choix. Parce que je le(s) sens plus vivre en moi.

Donc je t’invite vraiment à te poser les questions que je t’ai partagé quand tu sens que tu as un choix à faire. Ou quand tu sais déjà dans quelle direction tu veux aller mais que tu as des difficultés à agir. 😉

Suis ce qui te mets en joie !

C’est tout à fait ce que j’ai fais pour continuer à avancer sur mon blog quand j’ai eu des doutes. Je me suis dis que peu importait si un jour ça ne me motivait plus, pour l’instant ça m’inspire, ça me remplit, ça me nourrit, ça fait chanter mon cœur alors, j’y vais ! Et le futur on verra ça plus tard. 😄

Et si ce point ne t’aide pas tout à fait, je te partage tout de suite l’autre, qui est en fait celui qui m’aide le plus ! (Mais j’avais quand même envie de t’en parler en deuxième, même si pour moi il est plus efficace que le 1. En fait l’idéal c’est de combiner les 2 ! Je te laisse découvrir ça tout de suite)

2- Le(s) regret(s)

Alors je sais, ça ne paraît pas pas jo-jo comme ça au premier abord, mais je t’assure que c’est hyper efficace !

Pour moi, ce deuxième point est juste l’autre face du premier, parce qu’en fait, les 2 nous invite à nous intéresser à la même chose. Mais ils permettent de regarder la situation sous 2 angles différents et parfois l’un est plus facile que l’autre. Donc si le point n°1 ne marche pas, teste celui-là.

Une question ❤

Je te partage ici LA question qui m’a le plus aidée cette dernière année pour passer à l’action et décider si je voulais faire certaines choses ou non :

Est-ce que je vais le regretter plus tard ?

  • Est-ce que je vais regretter de dire non (oui) à cette opportunité ?
  • Est-ce que je vais regretter de (ne pas) faire cette action ?
  • Si je dis oui (non) là, est-ce que je vais le regretter plus tard ?

Exemples perso

Chant

Quand ma prof de chant m’a demandée si je voulais chanter à un mariage avec elle j’ai hésité.

Puis je me suis demandée, si je disais non, est-ce que je le regretterais plus tard ou pas ? La réponse a été tellement OUI ! que je lui ai immédiatement dit que j’acceptais et j’ai été hyper motivée tout le mois de préparation pour travailler et m’exercer. Et même les 2 semaines avant le mariage où j’ai été bien paniquée j’ai gardé cette motivation. Parce que j’avais senti (et je sentais) que je regretterais de ne pas le faire.

Blogs

Quand j’ai eu plusieurs actions à faire pour avancer sur mes blogs (je ne sais plus lesquelles précisément) qui me faisaient extrêmement peur, c’est parce que je savais que je regretterais de m’être arrêtée à ce niveau-là que j’ai réussi à dépasser ces angoisses.

Encore le chant

Récemment, quand la prof de chant m’a faite une nouvelle proposition, c’est encore cette question que j’ai utilisée (couplée avec celles du 1 quand même) pour me décider. Dans ce cas-là, non, je ne regretterais pas d’avoir dit non. Ce que je regretterais en revanche c’est d’avoir rempli mon temps avec autre chose que ce qui me passionne vraiment en ce moment.

Donc cette question est vraiment très puissante pour aider à faire des choix et pour nous pousser à dépasser nos peurs et à passer à l’action vers ce qui est important pour nous !

Des regrets par rapport à mon passé

Je te parle de cette question parce que je l’utilise consciemment depuis environ 1 an. Je me la pose quand je dois prendre une décision et que juste me demander ce qui me mets en joie ne suffit pas.

Maintenant, quand j’observe mon passé, je vois que j’utilise ce principe là depuis trèèèèès longtemps. Et même encore aujourd’hui. Mais pas d’une façon aussi consciente.

En fait je le faisais en regardant ce que je regrette dans mon passé. D’avoir fait ou de ne pas avoir fait. Et c’est une telle douleur dans certains cas que ça me boost littéralement à passer à l’action.

Peu importe la peur que j’ai, il est hors de question que je revive ce que j’ai vécu (et les regrets qui en découlent) !

Non au regrets !

D’autres exemples perso

Au lycée

L’une des actions de mon passé dont je suis la plus fière dans ma vie, c’est quand, lors de ma première semaine en 1ère S (au lycée donc), j’ai été m’asseoir au self avec des filles de ma classe ! Ce qui a suivi que j’ai créé des relations, que j’ai eu des copines/copains, etc…

Et oui, je suis super fière de cette “petite” action !

Il faut savoir que j’étais très très timide et que je suis bien rester 2/3 minutes debout dans le self avec mon plateau à me demander si j’allais y aller. J’étais vraiment paniquée ! Et ce qui m’a aidée à dépasser cette peur extrême, c’est le fait que je n’avais pas osé le faire en 2nde et donc que j’étais restée tout seule toute cette année là. Eh bien, c’était très dur à vivre aussi 😄👍. Donc, lors de cette nouvelle année, je me suis dis qu’il était hors de question que je revive ça ! Et j’ai réussi à dépasser mes angoisses grâce à ça.

Et d’ailleurs, j’y ai repensé à chaque nouveau changement d’établissement, avec de nouvelles personnes. Je ne me suis jamais plus retrouvée toute seule, parce que j’ai toujours ré-utilisé cet épisode douloureux pour me motiver à passer à l’action !

Le blog

Pour le blog j’ai vécu la même chose. Ce qui m’a décidé à enfin oser me lancer à me montrer sur internet, c’est le fait que ça faisait plusieurs années que j’y pensais. Plusieurs années où j’avais peur d’exprimer ce que j’avais à dire, plusieurs années où j’avais peur de me montrer, plusieurs années où je regardais avec envie (et jalousie) tout ceux qui réussissait sur le web, plusieurs années où je mourrais d’envie qu’on me regarde mais avec tellement de peurs que je ne faisais rien, plusieurs années où je n’osais pas dire ce que j’avais à dire même si ça aurait pu aider les autres.

Bref, quand il y a 1 an j’ai reçu une proposition pour apprendre à devenir blogueuse pro, j’ai repensé à toutes ces années de frustration où je n’avais pas osé… Et là j’ai décidé d’y aller !

Alors bien sûr, j’ai beaucoup galéré. Je ne me suis pas d’un coup mise à me montrer partout sur internet et à en parler à tout le monde. Mais j’ai avancé progressivement, à mon rythme, à petits pas. Et au final je suis de plus en plus à l’aise, j’ai fait des supers actions, je commence à avoir un réseau de blogueurs pour avancer ensemble (et ça c’est de loin le truc le plus extraordinaire pour moi). Et un réseau de personnes qui me suivent aussi, et qui sont intéressées par ce que je dis (ça aussi c’est extraordinaire pour moi ! 😅😄😍). Merci à vous ! 💖💖🙏

Et tout ça, c’est parce que je me suis appuyée sur tous les regrets que j’avais accumulés ces dernières années. (En fait, dans ce cas précis j’ai utilisé tout autant le point n°1. C’est tellement challengeant pour moi que j’avais bien besoin des 2 aspects pour me soutenir 😉)

Utilise ton passé !

Donc en fait, ce que je t’encourage à faire ici, c’est d’utiliser les moments douloureux de ton passé pour prendre la “bonne” décision pour toi maintenant. (Même si cette “mauvaise” décision t’a apportée des choses hein !)

Utilise les douleurs de ton passé pour vivre une vie qui te correspond de plus en plus. Pour ne plus regretter :

  • de ne pas être aller aborder telle personne
  • de ne pas avoir osé faire ça
  • de ne pas avoir osé dire ça
  • d’être resté(e) tout(e) seul(e) dans ton coin
  • d’avoir loupé une relation géniale avec une personnes qui te plaisait (amour ou amitié)
  • de ne pas avoir saisi telle opportunité
  • de n’avoir pas aidé une personne que tu aurais pu aider
  • de ne pas te montrer

Gratitude ❤

Et ce qui est top avec ça (et dont j’ai pris conscience en écrivant cet article) c’est que cela te permet de te réconcilier avec les moments douloureux de ton passé. Les moments que tu peux regretter. Parce que tu vois maintenant qu’ils te servent à passer à l’action vers ce qui est plus juste pour toi. Parce que tu ne veux pas revivre ça !

Un dernier exemple 😉

Moi j’ai vécu des regrets de ne pas avoir plus réfléchi avant de me battre pour garder mes cours de chant il y a quelques mois. Parce que finalement ça m’a fait chier sous certains aspects de les avoir gardés. Puis j’ai regretté d’avoir dit oui tout de suite quand ma prof m’a demandée de chanter à un nouveau mariage. J’aurais aimé plus réfléchir.

Du coup, quand elle m’a demandé d’intégrer un groupe avec elle, j’ai repensé à ces 2 moments. Et j’ai osé lui dire que j’avais besoin de temps pour réfléchir. J’ai osé lui répondre non. Parce que je sentais que mon cœur (et tout mon corps) me disait non, mais aussi parce que j’avais ces regrets ! Et ainsi j’ai pu posé une décision juste pour moi, même si ça m’a paniquée pendant 2 semaines parce que ça a été dur pour moi de lui dire et de lire sa réaction (échanges par mails).

Du coup, je vois que ces trucs que j’ai pu regretter m’ont aidée aujourd’hui à prendre une décision plus juste pour moi. Ont renforcé ma capacité à m’écouter et à agir en fonction de ce qui me mettait en joie et de ne pas lisser la peur me guider. Alors oui, j’ai de la gratitude pour ces 2 moments !

(D’autant qu’ils m’ont apportés pleins d’autres choses aussi, faut pas croire ! Mais le sujet de cet article n’étant pas d’apprendre comment avoir de la gratitude pour les événements douloureux de notre passé, je vais m’arrêter là sur ce point. Le fait de voir qu’ils nous aide à poser des actions plus juste aujourd’hui est déjà un beau premier pas ! 😉❤)

Donc c’est une super méthode pour à la fois nous pousser à agir, nous aider à choisir et en même temps nous réconcilier avec notre passé ! Tout bénéf ! 😄👍💖🙏

Citation

En fait, pour tout te dire, c’est cette citation qui m’a beaucoup guidée cette dernière année (je l’avais affichée au dessus de mon bureau d’ailleurs) :

"Dans 20 ans tu seras plus déçu par les choses que tu n'auras pas faites que par celles que tu auras accomplies. Alors largue les amarres, sors du port, attrape les Alizées dans tes voiles. Explore, rêve, découvre." Mark Twain

*Clique sur l’image pour la télécharger ! (Clique droit puis “enregistrer sous”)

Conclusion !

Et nous voici arrivés à la fin de cet article où je t’ai partagé les 2 questions (finalement très similaires) qui m’aident le plus à choisir vers où je veux aller et surtout, à PASSER A L’ACTION !

Pour rappel et pour résumé, quand tu ne sais pas trop vers où aller, quoi choisir, ou que tu es englué dans des peurs et autres blocages qui t’empêchent de passer à l’action, demande-toi :

  1. Est-ce qui ça me mets en joie ? Est-ce que ça fait chanter mon cœur ?
  2. Est-ce que je vais le regretter ?

2 questions très simples mais super puissantes !

Je t’invite à tester pour te faire ta propre opinion et à revenir me dire ce que tu en as pensé 😉. Est-ce que ça t’a aidé ?

Comment est-ce que tu fais toi, pour passer à l’action vers ce qui est important pour toi ? Pour choisir entre 2 choses qui t’intéressent ?

Dis le moi dans les commentaires, je serais ravie de le savoir 😄💖🧚‍♀️

Si cet article t'as plu, partage le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • Marie Kléber

    Merci pour ton partage. C’est en effet ce que je tente de mettre en application depuis peu. Choisir c’est un peu compliqué. Mais voilà il faut le faire ou alors on passe à côté de plein de choses…
    Je me base beaucoup sur mon intuition, qu’est-ce qui résonne en moi quand je pense à ça?
    Et en effet même si ça ne dure qu’un temps, on aura été au bout de ce qui compte pendant ce temps. Et c’est déjà énorme.
    Merci encore pour ce site qui répond à mes questions et me donne aussi de m’accueillir et m’accepter pleinement!

    • Sarah Gascoin

      Salut Marie !
      Merci beaucoup pour ton commentaire qui me touche beaucoup ! Je suis ravie que mon blog t’aide à mieux t’accepter 😊💖
      Oui, ce n’est pas toujours facile de choisir mais ça vaut le coup, pour se consacrer à ce qui nous fait le plus vibrer. Et oui, même si ça ne dure qu’un temps, ce n’est pas une raison pour ne pas aller au bout, si ça nous remplit e joie au quotidien !
      Tu verras, à force de t’exercer ça va venir de plus en plus facilement. Moi je vois que c’est beaucoup plus clair ce que je veux et ce qui me mets en joie qu’il y a quelques mois ! C’est cool 😄. Même si je ne sais pas encore forcément quoi faire pour aller dans les directions qui m’appellent… 😊😉
      Chaque chose en son temps. Avec de l’entraînement, à force de se demander comment je peux me créer la vie qui me fait vraiment vibrer, ça vient ! 😃😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre gratuitement si tu es multipotentialiste ou non et reçois avec le Guide du multipotentialiste débutant !