Multipotentialité

Les composantes d’une vie de multipotentialiste épanoui (3) : La Variété

Voici le dernier article de ma série qui répond à la question :

Quels sont les composants nécessaires pour avoir une vie de multipotentialiste épanoui ?

Pour rappel je me suis inspirée du livre d’Emilie Wapnick “How to be everything(dont tu peux retrouver une chronique (très) détaillée en cliquant ici, si tu veux en savoir plus).

Emilie a interviewé beaucoup de multipotentialistes ces dernières années et a pu observer qu’ils avaient tous des vies très très différentes. Mais que 3 points essentiels revenaient chez tous pour qu’ils aient vraiment une vie épanouie et épanouissante.

Voici les 2 premiers points :

  1. L’argent
  2. Le sens

(Clique sur le lien pour aller lire l’article correspondant)

Et on termine maintenant avec le point n°3 : la variété.

3- La VARIÉTÉ

Voici pour moi le point vraiment spécifique aux multipotentialistes ! (Oui, parce que tout le monde a besoin d’argent et beaucoup de monde, à mon avis, a besoin de sens 😉)

La variété, ça veut bien dire ce que ça veut dire : nous avons besoin de vivre des choses diverses et variées dans notre vie !

Faire sans arrêt la même chose, même si c’est une activité que l’on aime vraiment, ça peut vite devenir le calvaire pour nous !

C’est souvent CE point qu’on ignore quand on ne sait pas qu’on est multipotentialistes. Et qui fait qu’on se sent anormal de ne pas réussir à trouver LE truc fait pour nous. Donc : bonne nouvelle ! Tu as besoin de variété dans ta vie et c’est normal !!

Pour avoir une vie épanouie, il va même falloir que tu prennes en compte ce besoin, sinon tu ne seras jamais tout à fait heureux/heureuse. 😄🥰

Les niveaux de variété

Evidemment, comme pour chaque point, le niveau de variété dépend fortement d’une personne à l’autre !

Certains multipotentialistes sont capables de rester focalisé sur le même sujet pendant des semaines, voir des mois. Si tu es dans ce cas, ne te force surtout pas à faire autre chose ! Ce n’est qu’au bout d’un moment qu’ils vont avoir envie de changement et se diriger vers une autre passion. La variété s’observe ici à l’échelle de la vie de la personne.

D’autres multipotentialistes, au contraire, ont besoin de gérer une dizaine de projets en même temps. Là, on observe très facilement ce besoin de variété à l’échelle de la semaine 😉. (Et même de la journée 😜)

Et, bien évidemment, il existe tous les cas de figure entre !

Moi par exemple, je suis bien avec en moyenne 3-4 projets en même temps.

Cela dépend beaucoup de quel multipotentialiste tu es. Si tu veux en savoir plus à ce sujet, je t’invite à regarder la vidéo ci-dessous, qui peut t’apporter des éclairages supplémentaires :

Activité pluridisciplinaire ou spécialisée

Le niveau de variété dont on a besoin dépend aussi des projets ou des activités que l’on mène. Parce que, par essence, certaines activités sont plus variées et d’autres plus spécialisées.

Par exemple le blogging me demande des compétences en informatique (technique), en écriture, ça me demande de la créativité, j’écris et donc je me renseigne sur le développement personnel, l’entrepreneuriat, le marketing, etc… C’est une activité en elle-même qui demande pleins de compétences/ressources différentes. Donc cette activité seule comble en grande partie mon besoin de variété ! Et j’ai moins besoin d’autres projets en parallèle dans ma vie.

Par contre, plus une activité est spécialisée, plus nous aurons besoin d’autres activités à côté pour combler notre besoin de variété.

Celui-ci peut donc évoluer au cours du temps, mais aussi en fonction des activités/projets que nous avons.

Exercice :

Place à la pratique ! Voici un exercice pour t’aider à définir le niveau de variété dont tu as besoin actuellement dans ta vie et à ajuster, si ce n’est pas ok.

Pour cela, je t’invite à répondre aux questions suivantes :

1) Comprendre ton fonctionnement général

  • Pense à un moment de ta vie où tu t’ennuyais et/ou te sentais en manque d’inspiration parce que tu faisais trop de la même chose.

Tu travaillais sur combien de projets en même temps ? Est-ce qu’ils étaient plutôt pluridisciplinaire ou spécialisés ?

  • Pense à un moment où tu était complètement sous l’eau parce que tu avais beaucoup trop de projets en même temps.

Tu travaillais sur combien de projets ? Étaient-ils pluridisciplinaires ou spécialisés ?

  • Pense maintenant à un moment de ta vie où tu te sentais parfaitement épanoui et équilibré avec le ou les projets que tu menais.

Tu travaillais sur combien de projets ? Étaient-ils pluridisciplinaires ou spécialisés ?

2) Analyser et ajuster ta situation actuelle

  • Pense à tes projets actuels (aussi bien les pro que les perso) et regarde où tu te situe entre : beaucoup, beaucoup de projets et juste une seule chose.
  • Maintenant prends un instant pour sentir où tu aimerais te situer entre ces 2 pôles. Idéalement et en ce moment. (On est d’accord que ça peut changer au cours de ta vie !)
  • Est-ce que l’endroit où tu aimerais te situer correspond à celui où tu te situe actuellement ? Si non, quelle(s) activité(s) tu pourrais ajouter ou enlever ?

L’expérimentation c’est la clé !

Bien sûr, comme je te l’ai déjà dit, le niveau de variété dont on a besoin peut varier au cours de notre vie. Pour différentes raisons. Et puis parfois des projets peuvent nous enthousiasmer plus que d’autres, on a envie de se focaliser dessus. Ou l’inverse.

Bref, se poser pour réfléchir c’est bien et essentiel.

Mais c’est aussi très important d’expérimenter concrètement dans sa vie !

En gros de se demander régulièrement :

  • Est-ce que je ressens de l’ennui en ce moment ? (manque de variété)
  • Est-ce que je me sens submergé ? (trop de variété)
  • Est-ce que ma vie est épanouissante et équilibrée ? (bon niveau de variété 😃)

En fonction des réponses je peux alors soit retirer ou rajouter des projets pour arriver à bon un niveau de variété 😃

Points clés à retenir sur la variété

  • Avoir assez de variété dans notre vie, cela signifie qu’on peut passer d’une compétence à l’autre, d’un projet à l’autre à une fréquence qui est juste pour nous.
  • Le niveau de variété dont nous avons besoin est différent pour chacun et fluctue au cours de notre vie.
  • Plus un projet est pluridisciplinaire (ou un domaine d’apprentissage), moins nous aurons besoin d’activités supplémentaires pour combler notre besoin de variété. (L’inverse est vrai)
  • La clé c’est l’expérimentation ! Faisons attention à ce qu’on ressent et enlevons ou rajoutons des projets jusqu’à arriver au niveau de variété idéal pour nous.

Pour finir

Je voudrais finir en précisant que ce besoin de variété est très rarement pris en compte dans l’orientation à l’école ni dans les bilans de compétences avec des conseillers. Ceux-ci cherchant à nous trouver LE métier idéal.

Trouve quelque chose que tu aimes faire et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie.

Tu connais cette citation ? Eh bien, elle est chouette mais pas vraiment adaptés à nous ! Parce que nous pouvons trouver pleins de choses que nous aimons faire 😉😂. Et puis on ne connais pas toutes celles que l’on aimera plus tard 😜

Donc n’écoute pas les conseillers ou autres personnes qui te demande de choisir ou de te focaliser sur une seule chose. Ça va être très compliqué pour toi (voir impossible) et surtout te rendre malheureux/malheureuse.

Au contraire, je t’invite à regarder ton besoin de variété, à l’accueillir et à commencer à regarder à quoi pourrait bien ressembler ta vie si tu avais le niveau de variété qui te fais kiffer.

Tu le vois ? 😃

Alors raconte moi (dans les commentaires), c’est quoi le nombre de projets idéal pour toi ? Et lesquels tu vas enlever ou rajouter pour avoir le niveau parfait de variété ? 😃😍👍🌞

Je te rappelle rapidement que ce point n’est qu’un des 3 points pour avoir une vie épanouie, je t’invite à lire les articles consacrés aux 2 autres si tu ne les a pas encore lu : l’argent et le sens. A toi de combiner ces 3 points maintenant !

Si cet article t'as plu, partage le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

7 commentaires

  • Dominique

    Merci Sarah pour cet article ! Pour moi qui ai viscéralement besoin de variété, l’important est de savoir sur quoi mettre le focus parmi les 4 ou 5 projets (au moins ! ) que j’ai et après… c’est de m’y tenir ! En ce moment, c’est plutôt l’écriture de fiction. Mais pour mon équilibre, j’ai aussi besoin de musique, d’action… La triste situation dans laquelle se trouve le monde nous apporte au moins cela : l’opportunité de nous recentrer sur nos projets essentiels. Et sur notre capacité à contribuer aussi, à aider les autres avec ce que nous savons faire et ce que nous sommes fondamentalement. Merci pour ton énergie !

    • Sarah Gascoin

      Merci Dominique pour ton commentaire !
      C’est vrai que c’est dur de choisir le bon nombre de projets et de s’y tenir… Mais je pense qu’avec l’entraînement on va y arriver 😉
      Cool tes projets ! (J’ai hâte de lire ce que tu écris alors 😉😘)

  • Aline

    Sympa le sujet de ce blog ! Multipotentiel yes, c’est mieux que touche-à-tout, péjoratif qui sous-entend que l’on n’approfondit rien !
    Je ne peux que mener de front plusieurs projets en même temps, même si un jour j’en travaille un plus qu’un autre.
    Mais dans ma vie, j’ai : créé des vêtements, pratiqué le massage, l’astrologie, le Tarot, j’interprète les rêves et j’écris, j’ai animé des ateliers d’écriture ludique, avec des jeux de mots, et j’écris pour mieux me connaître, pour obtenir des réponses aux questions que je me pose sur ma vie, mes difficultés, résoudre ces grandes énigmes et progresser. Jouer du piano, danser, sculpter, peindre… Ma nature est créative tous azimuts.
    Mais parfois c’est trop, régulièrement, je me sépare de quelque chose, j’élague et puis parfois j’y reviens d’une autre façon ou juste pour un moment, cela dépend.
    Un grand projet avec tout ça dedans, j’en ai souvent rêvé, j’ai pas vraiment trouvé.

    • Sarah Gascoin

      Salut Aline ! Merci pour ton commentaire 🙏☀
      Je vois que tu as effectivement fait pleins de trucs, je trouve ça cool !! 🤩
      Après, c’est sûr qu’il faut savoir se canaliser pour ne pas être submergé. Pas toujours le plus facile à faire.

      Moi aussi j’ai beaucoup cherché un projet qui engloberait toutes mes passions, mais depuis quelques temps je me dis que j’ai le droit, et que je PEUX découper ma vie en plusieurs espaces et me focaliser sur un seul truc (bon, quand je dis 1 seul, c’est quand même une combinaison de plusieurs trucs hein, mais pas de TOUT ce qui me plait). Et que c’est bien aussi comme ça.
      D’ailleurs je te conseille cet article sur les 4 modèles pro possibles pour les multipot, ça donne des solutions pour justement quand on ne trouve pas comment mettre toutes nos passions dans un seul projet. Je trouve ça intéressant ! 😉 (Moi, ça m’a aidée en tout cas 😄)

      A bientôt !

  • Aline

    Oui, en fait, tant pis si je ne fais pas tout : là, suis à la retraite, ça n’a donc plus la même importance. C’est plutôt la vie qui me donne l’occasion de faire ceci ou cela, et je prends ce qui est là au fur et à mesure, avec bien sûr des sujets de prédilection. Mais merci pour les articles.

  • Elo

    Bonjour Sarah,

    Merci pour ton site, je my retrouve vraiment.

    Concernant cette notion de variété j’aimerais apporter mon vécu et recul de remue méninges !

    En fait quand j’ai découvert que j’étais multipot je me suis dit Ouf je comprends mieux, youpie j’ai le droit de faire tout ce que je veux ! Sauf que je l’y suis totalement perdue.

    J’ai fait plusieurs activités… mais sans réussir a en vivre. J’avais aussi négligé mon besoin de securite et de stabilité et cela m’est revenue comme un boomerang en pleine tête!

    Juste pour dire que certains comme moi préféreront ou seront plus rassurés à vivre leur multipot sur leur temps perso ou en se permettant d’être un caméléon dans leur good enough job ( travail suffisant et plaisant et sécurisant )

    C’est important aussi de se permettre d’être plus standard

    Bises
    Elo

    • Sarah Gascoin

      Salut Elo et merci pour ton commentaire !!
      En effet, le fait d’avoir besoin de variété ne veut pas dire que c’est forcément dans le milieu professionnel !
      En fait, ça dépend carrément des personnes et certaines ont besoin de plus de variété et de liberté d’abord, et d’autres de stabilité, comme tu le dis si bien.
      J’en parle d’ailleurs dans cette vidéo, où je présente les 4 modèles professionnels pour les multipotentialistes. Le troisième dont je parle correspond exactement à ce que tu décris : un job alimentaire qui permet d’avoir du temps et l’esprit libre pour explorer toutes ses autres passions sur son temps libre. Sans le stress de devoir gagner de l’argent avec 😉
      Je pense que ça dépend vraiment de chacun et en tout cas, c’est top que tu ais trouvé le modèle qui te correspond le mieux !
      Merci pour ce partage ❤🙏

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre gratuitement si tu es multipotentialiste ou non et reçois le Guide du multipotentialiste débutant !