Multipotentialité

Les composantes d’une vie de multipotentialiste épanoui (2) : Le Sens

Voici le deuxième article de ma série qui répond à la question :

Quels sont les composants nécessaires pour avoir une vie de multipotentialiste épanoui ?

Pour rappel je me suis inspirée du livre d’Emilie Wapnick “How to be everything” (dont tu peux retrouver une chronique (très) détaillée en cliquant ici, si tu veux en savoir plus).

Emilie a interviewé beaucoup de multipotentialistes ces dernières années et a pu observer qu’ils avaient tous des vies très très différentes. Mais que 3 points essentiels revenaient chez tous pour qu’ils aient vraiment une vie épanouie et épanouissante.

Le 1er point, dont je t’ai parlé, c’était l’argent.

Et voici dès maintenant le point n°2 : le sens.

2- Le SENS

Eh oui, gagner suffisamment d’argent pour vivre, c’est génial et indispensable pour être heureux et épanoui. Mais ça ne nous suffit pas. (Comme je l’ai dit dans l’article précédent, l’argent n’est qu’un ingrédient.)

Nous avons absolument besoin, nous multipotentialistes, de sentir que ce que nous faisons à un sens !

Nous avons besoin de nous sentir utiles et de contribuer. Que le truc que nous faisons ait une signification pour nous.

Gagner de l’argent pour gagner de l’argent ce n’est ni intéressant, ni stimulant, ni épanouissant pour nous.

(Alors je pense que pour personne en fait, mais c’est vraiment un truc exacerbé chez nous. Nous avons vraiment besoin de ce sens dans nos vies !)

Comment on sait que ce qu’on fait a du sens ?

En fait, ça dépend de chacun.

Tout simplement, nous le sentons au fond de nous quand ce que nous faisons comble notre besoin de sens. A une signification.

Parce que, évidemment, cela diffère d’une personne à l’autre. C’est pour ça que personne d’autre que toi ne peux savoir si ce que tu fais à du sens pour toi. 😉

Définir ses “Pourquois”

Nous sentons donc intérieurement quand ce que nous faisons a du sens pour nous. Mais pour ça, encore faut-il le faire ! (= Passer à l’action vers ce qui nous fait envie)

Parfois, quand nous devons choisir entre plusieurs choses, nous ne savons pas forcément à l’avance quel truc aura le plus de sens pour nous.

Bien sûr, il faudra toujours tester pour être sûr, mais nous pouvons déjà avoir une idée en avance de ce qui nous plairait.

Et, pour ça, il existe la puissante question “pourquoi” ! 😉😂

C’est à dire que tu vas analyser ton passé et, au lieu de te demander : qu’est-ce que j’aime faire ?, tu vas te demander : pourquoi j’aime faire ça ?

Pourquoi j’aime ça ? Et ça ? Et ça ? etc…

Cela va te permettre de comprendre/connaître les forces qui te motivent et te poussent en avant, et pourvoir ainsi mieux prédire ce qui pourrait vraiment te plaire à l’avenir.

Dans tous les cas, se connecter à ses Pourquois, est toujours un moyen hyper puissant pour retrouver notre motivation et notre énergie pour passer à l’action, donc ça vaut vraiment le coup de prendre le temps de les définir !

Et je te propose tout de suite un exercice pour ça 😉 !

Au boulot !

Exercice

(Tiré du livre “How to be everything“)

  • Repense à un moment de ton passé où tu te sentais totalement vivant et dans ton élément.

Qu’est-ce que tu faisais ? Ferme tes yeux et replonge toi entièrement dans la situation.

On parle bien de n’importe quel moment, que ce soit dans ta vie perso ou dans ta vie pro.

Une fois que tu as identifié l’activité spécifique qui te faisait te sentir comme ça, pose-toi la question :

  • Qu’est-ce que tu aimais dans cette activité ? Pourquoi étais-tu attiré par elle ?

Par exemple, moi dans le chant (tu sais que j’aime chanter hein ? 😉), ce que j’aime principalement c’est m’exprimer et mieux me connaître/m’accepter (par le biais de ma voix donc ici).

Ah, et aussi me montrer / m’assumer telle que je suis. 😍

Et je recherche tout ça régulièrement, dans toutes les activités que je fais. ce sont juste d’autres moyens d’atteindre ces trucs là.

  • Tu peux ensuite répéter ces deux étapes pour 3 à 5 autres moments qui te viennent à l’esprit.

Bah oui, tu as sûrement vécu plus qu’un moment dans ta vie où tu t’es senti vivant, et enthousiasme, et passionné …! 😜

Pense à prendre des moments assez (très 😉) différents les uns des autres pour avoir un aperçu le plus large possible de tout ce qui peut te motiver. 😄

  • Ensuite, sur une nouvelle page tu peux recenser tous les Pourquois que tu as noté.
Pour aller plus loin
  • Reviens un instant aux moments de ta liste originale. Peux-tu penser à d’autres moments (toujours dans ton pro ou ta vie perso) qui t’ont plu pour les mêmes raisons ?
  • Est-ce qu’il y a d’autres similarités entre ces différents moments ?

Est-ce qu’ils impliquaient d’autres personnes ? Si oui, quel(s) type(s) de personnes ?

Est-ce qu’ils avaient lieu dans des environnements calmes ou plutôt remplis d’énergie et de stimulations ?

C’est ok d’avoir plus qu’un Pourquoi !

J’adore cette phrase d’Emilie, alors je te le remet telle quelle. 😍💎

C’est beau d’être pluriel, hein ?

Parce que c’est vrai que, quand on fait cet exercice, on peut assez vite retomber dans l’envie de trouver LE grand pourquoi derrière tout ce qu’on fait. C’est un peu comme chercher LE truc pour lequel on est fait finalement.

Donc retiens bien que tu es multipotentialiste et que des Pourquois, bah tu vas sûrement en trouver plusieurs. Peut-être même certains qui te semblent contradictoires. Et c’est normal !

Exemple perso

Moi quand je me dis que j’aime le “luxe” (parce que j’aime la beauté, l’harmonie, la qualité), je bug parce que je trouve ça en contradiction avec le fait que je sois sensible à l’écologie – et que j’ai fortement envie de contribuer à préserver la planète. Du coup je me dis que je dois choisir entre l’un ou l’autre et ça me rend malheureuse.

Alors que si j’acceptais tout ce que j’aime sans condition (et surtout sans me dire que je ne peux pas avoir les 2 en même temps) je suis sûre qu’il me viendrais des idées pour trouver comment concilier les 2. Et c’est là qu’apparaît la créativité, non ? 😉

(Et je dis ça parce qu’en t’écrivant ces 2 trucs que j’aime là, je sens qu’un espace est en train de s’ouvrir en moi pour me dire qu’effectivement, ça doit carrément être possible. J’ai même quelques idées qui arrivent 😊)

Ce qui est sûr, si que si on ne reconnait pas totalement ce qu’on aime, on ne se sentira jamais totalement heureux, épanoui, à notre place.

Donc, comme le dit si bien Emilie :

Comprends tes schémas et les forces qui te mettent en mouvement, mais apprends aussi à être confortable avec ta pluralité. Tu es une créature complexe et nuancée. Tu contiens des contradictions et des surprises. C’est une bonne chose.

Combler notre besoin de sens… tout le temps ??

Il est donc très important de tenir compte de ce besoin de sens dans nos vies et de s’arranger pour le combler !

Cependant…

Nous ne sommes évidemment pas obligé de le combler sans arrêt. (Autrement dit, il n’est pas obligatoire que tout ce que nous faisons ait du sens !)

Par exemple, dans mon premier article sur l’argent, je te disais que c’était tout à fait ok de prendre un job alimentaire. Peut-être donc que ce job ne sera pas celui qui te comblera de sens. Mais peut-être bien qu’il te permettra d’avoir l’argent nécessaire pour mener les projets qui te tiennent vraiment à cœur et qui donnent du sens à ta vie !

Donc retiens qu’il nous faut de l’argent et du sens dans nos vies pour être heureux. Mais pas forcément en même temps, dans les mêmes activités.

Nous pouvons faire des activités qui nous comblent de sens sans nous rapporter d’argent. On les fait pour le fun, pour la sensation de plénitude.

Et d’autres activités qui nous rapportent de l’argent sans nous apporter beaucoup de sens.

Ce qu’il faut viser en fait, c’est le juste niveau de chacun de ces éléments dans nos vies !

Trouver le bon équilibre.

Si nous avons la bonne dose d’argent (pour la définir relis cet article) et la bonne dose de sens, tout est bien dans le meilleur des mondes ! 😁

Donc on s’en fout de faire certaines activités qui n’aient pas de sens pour nous ! C’est ok. 😉😘

Points clés à retenir sur le sens

  • Les multipotentialistes ont besoin d’un certain niveau de sens dans leur vie pour être heureux !
  • Il n’y a pas de règle concernant le fait qu’une activité va avoir du sens ou pas. C’est à toi de le sentir !
  • Un bon moyen d’identifier les activités qui nous apporteront du sens est de définir nos Pourquois (pour connaître les forces qui nous motivent).
  • Pour définir nos Pourquois nous avons besoin de nous replonger dans les moments de notre passé où nous vivions ce sens. Et nous demander, non pas quelles sont les activités que je faisais, mais pourquoi j’aimais ces activités.
  • C’est totalement ok d’avoir plusieurs Pourquois et même d’en avoir qui semblent contradictoires 😉
  • Il n’y a rien de mal à faire quelque chose uniquement pour l’argent ou uniquement pour le sens, le fun. L’important c’est de trouver le bon équilibre pour nous dans notre vie, de manière à avoir assez d’argent et assez de sens !

Conclusion

Voici donc le deuxième élément d’une vie épanouie pour un multipotentialiste.

Pour rappel le n°1 c’est l’argent et le n°3… à venir 😜

Raconte-moi dans les commentaires :

  • Est-ce que ça te parle, ce besoin de sens dans ta vie ? Est-ce que tu vois que tu recherches ça (et surtout que tu as besoin de ça pour être vraiment heureux) ?
  • Ou pas du tout ? 😏😂

Ça m’intéresse vraiment beaucoup d’avoir ton avis et ton retour d’expérience 😊🥰🙏

A bientôt pour de nouvelles aventures ! (Et pour le dernier article de cette série, avec le tout dernier élément nécessaire pour qu’on ait une vie épanouie 😉😘)

Si cet article t'as plu, partage le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre gratuitement si tu es multipotentialiste ou non et reçois avec le Guide du multipotentialiste débutant !