Défi,  Me connaître/m'accepter

Le miroir, mon meilleur ami pour apprendre à aimer mon corps !

Quand on parle d’apprendre à s’aimer, on parle d’apprendre à se valoriser, à voir ses talents, en quoi on est génial, voir ses qualités, apprendre à se parler de manière positive et se valoriser, apprendre à s’accepter tel qu’on est, etc… Et je suis la première à le faire ! 😉😂 Mais il y a aussi tout un aspect super important à ne pas négliger, et qu’on a tendance à oublier (moi en tout cas !) : celui d’apprendre à aimer son corps ! Et ce n’est pas le plus facile 😉😰

Je vais donc consacrer plusieurs articles sur ce sujet, avec différentes méthodes pour apprendre à apprécier de plus en plus le corps que l’on a, peu importe comment il est !

Petit aparté sur le fonctionnement de l’article

J’ai hésité à les regrouper toutes dans le même article, mais pour cette fois j’ai envie de tester autrement, donc je ne te partagerais qu’une technique par une technique. Et comme ça, en plus, les articles seront plus courts, ce qui peut être bien pour toi… et qui est bien pour moi, c’est moins long à écrire !! 😂 N’hésites pas à me dire dans les commentaires quel format tu préfères : un article court avec 1 seule technique à la fois ou bien un article long qui en regroupe plusieurs. 😄👍

Dans tous les cas, tu retrouveras tous les articles relatifs à ce thème (aimer son corps) dans la rubrique correspondante ! Comme ça, c’est nickel.

Je veux aimer mon corps !

Je te rassure, je ne suis pas encore moi-même une grande fan de mon corps, et c’est aussi pour ça que je veux parler de ça. Parce que je veux apprendre à m’aimer telle que je suis, ce qui inclut aimer mon corps tel qu’il est !

Je profite donc d’être en plein défi (😉), pour tester sur plusieurs jours un exercice pour ça. Et je te partage bien sûr cet exercice tout de suite, afin que tu puisse le faire aussi, si tu t’en sens l’élan ! 😃

On rentre tout de suite dans le vif du sujet !

Me regarder dans le miroir de manière aimante et bienveillante.

Et tout est dit dans le titre, c’est parti !! Y a plus qu’à 😉

.

.

.

.

.

Non, je rigole 😂😂, je vais détailler quand même !

Le principe de base, c’est de se regarder dans le miroir. (Tu l’auras compris je pense !)

Pourquoi c’est important de travailler avec un miroir ?

C’est vraiment important parce que le miroir peut nous montrer des choses de nous que l’on ne voit pas. (Par exemple notre visage. Dur de le connaître sans !)

En plus, se regarder dans le miroir, c’est vraiment passer un temps avec soi, et surtout avec son corps. Parce qu’on peut faire beaucoup d’exercices pour apprendre à s’aimer intellectuellement (et ils sont géniaux et c’est super important et j’en ai fais beaucoup). Mais, à un moment, si je veux m’aimer totalement, je vais avoir besoin de travailler sur ma relation à mon corps. Et comment est-ce que je peux l’aimer, si j’évite de le regarder ?!!

C’est à ça que va nous servir le miroir : à regarder notre corps pour apprendre à l’aimer !

Si j’ai tendance à éviter mon image ce sera plus dur de m’aimer pleinement !

“Est-ce que j’ai l’habitude de me regarder dans le miroir ?”

Après tout va dépendre d’où j’en suis :

  • est-ce que j’ai l’habitude de me regarder dans le miroir ?
  • est-ce que j’aime bien le faire ?
  • est-ce que j’aime bien ce que je vois ?
  • est-ce que j’aime bien mon corps de manière générale ?

En fonction de ce que tu réponds à ces questions, ce sera plus ou moins facile de faire cet exercice.

C’est pour ça que je vais proposer différents niveaux de difficulté. A toi de choisir celui qui convient le mieux à ta situation. Sachant que ce ne sont que des propositions pour te montrer que tout est possible. Tu es aussi libre d’adapter toi-même l’exercice à ton cas. (Parce que je ne connais pas tous les cas qui existent 😉)

Je te propose ici 3 niveaux de difficulté. 😃

Niveau 1

Ce niveau s’adresse aux personnes qui n’ont pas l’habitude de se regarder dans le miroir, qui passent rapidement devant sans trop s’arrêter. Soit par manque d’intérêt (“je ne vois pas l’utilité”) soit parce qu’elles n’aiment pas du tout leur image.

Exercice :

1 fois par jour tu te regardes dans le miroir pendant 30 secondes !

Ça peut être en regardant ton corps dans son ensemble ou en commençant par regarder une seule partie. (Par exemple le visage, le dos, les hanches, le ventre, les fesses, les épaules, la courbe générale du corps, etc…)

Et tu regardes ce que tu aimes bien chez toi. “Tiens au fait, mes yeux sont pas mal”, “Ah, j’aime bien cette courbe là, c’est joli”, “Mes mains sont chouettes”, etc…

Commence à apprivoiser qu’il y a des trucs chouettes dans ton corps, des parties que tu peux aimer assez facilement finalement.

En gros on va utiliser le pouvoir du focus dont je t’ai parlé pour le cahier de réussites ! Au lieu de se focaliser sur tout ce que je n’aime pas, je vais commencer à regarder tout ce que j’aime bien. Comme ça je vais déjà me rendre compte qu’il y a des trucs pas mal chez moi. Bonne première étape ! 😄

Petits pas !

Les durées que je propose sont délibérément courtes, parce que le but c’est de faire plus que d’habitude mais de ne pas viser trop haut dès le départ. Ça n’aide vraiment pas à passer à l’action, et encore moins à tenir sur la durée ! Autrement dit :

Il vaut mieux viser petit pour commencer et augmenter progressivement, plutôt que viser trop haut dès le départ et ne pas agir (ou lâcher en cours de route).

C’est le principe des petits pas, dont je vais te parler dans 2 futurs articles. Retiens le dés maintenant, c’est vraiment ce qui va t’aider à passer à l’action et à mettre en place des changements durables dans ta vie !

Pas de jugements !

Evidemment, pendant ce temps où tu te regardes, pas de jugements ! Si tu sens qu’ils arrivent, tu décides de simplement les laisser passer et de revenir dans l’instant, avec toi-même et ton corps. Tu vas me dire que ce n’est pas si facile, mais en fait si, ça l’est ! Il suffit vraiment de décider que, pendant le temps que tu t’es donné pour faire l’exercice, tu ne laisse pas la parole aux jugements. Et si tu n’y arrive pas, c’est que tu as choisi un temps trop long ! Diminue le pour la prochaine fois et continue l’exercice.

Exemple : il vaut mieux faire 1 x 30 secondes tous les jours que rien du tout ! Donc pas de jugements à avoir de faire petit ! Et 1 x 15 secondes, c’est AUSSI mieux que 0 !

Niveau à faire aussi longtemps que nécessaire 😉. Tu peux bien sûr allonger le temps de l’exercice : passer à 1, 2, 5 minutes, et le faire 2 ou 3 fois par jour, si tu sens que c’est ok pour toi !

Et quand tu sens que c’est bon, on passe au niveau 2 !

Niveau 2

A ce niveau, tu as l’habitude de te regarder dans le miroir au mois quelques minutes par jour et tu n’es pas spécialement gêné de te regarder en gros. Tu connais ton image. Tu ne fuis pas les miroirs, mais tu ne te regarde quand même pas dans les détails. De loin, c’est bien ! (Et c’est déjà pas mal, si tu savais le nombre de personne qui ne se regarde jamais dans la miroir….)

Tu vas pouvoir te regarder plus dans les détails et plus longtemps.

Exercice :

1 fois par jour, tu te regardes dans le miroir pendant 3 minutes.

(Minimum hein ! Si tu as envie de le faire plus, sens-toi libre 😄)

Ici tu peux choisir de regarder ton visage ou ton corps dans son ensemble. Ou bien alterner les 2, un jour sur deux. Et tu vas pouvoir commencer à regarder les parties que tu aimes moins.

“Je n’aime pas mon nez, ok, mais je décide de lui accorder mon amour pendant quelques secondes. Peu importe que je reste du temps je n’y crois pas, pendant ces 10 secondes, je suis ok avec lui, tel qu’il est. Et mes hanches, je ne les trouve pas top mais pendant les 10 prochaines secondes je les accepte telles qu’elles sont.”

“Après tout c’est mon corps et je n’en ai qu’un. Merci à toi.”

Tu commence à ressentir de la gratitude, de l’amour, de la bienveillance envers ton corps, dans son ensemble !

Le toucher

Ce qui peut t’aider en plus à ce niveau, c’est de toucher ces parties de ton corps ! Et même les autres (celles que tu aimes bien). Soit poser tes mains dessus soit caresser cette partie (ou ton corps dans son ensemble).

Surtout pour les parties qu’on aime moins, ou pas ! 😄

Niveau 3

Là tu es vraiment prêt à regarder ton corps dans son ensemble et à apporter encore plus d’amour aux parties que tu aimes moins.

Tu es capable, toujours pendant 1 temps donné (au moins 5 minutes à ce niveau), de regarder ces parties et de sentir de la bienveillance, de l’amour, de la gratitude envers elles. Même si ce n’est que pendant ces 5 minutes, c’est déjà bien plus que ce qu’elles n’ont jamais reçues ! Donc c’est top ! Elles te remercient 😃🙏

Je t’invite même ici (si tu ne l’as pas fait avant) à te mettre nu.e devant un miroir où tu te vois entièrement.

C’était plutôt l’étape d’avant d’aimer son corps avec des vêtements, maintenant on peut commencer à le regarder tel qu’il est vraiment et l’aimer de plus en plus pleinement, non ?

C’est vraiment important à ce niveau, d’arrêter de se “cacher” derrière ses vêtements. 😉

(Je trouve que c’est déjà un super niveau de s’aimer avec des vêtements. Moi j’étais très heureuse quand j’ai commencé à me trouver belle quand je me regardais habillée. Mais du coup, ça veut aussi dire que je peux aller un peu plus loin maintenant et m’aimer vraiment telle que je suis, sans rien ! 😉😁)

Exercice :

1 fois par jour, se regarder nu.e dans le miroir pendant 5 minutes.

Et continuer à développer ce sentiment de bienveillance, d’amour, de gratitude envers mon corps, tel qu’il est. Je peux m’arrêter encore plus sur certaines parties, m’approcher du miroir, m’éloigner, me retourner…

On continue à utiliser les principes que j’ai enoncés plus haut :

  • les petits pas
  • stop aux jugements
  • le toucher

et on va un peu plus loin 😉

Moi, on va dire que je suis au début de ce niveau 3, c’est pour ça que je vais m’arrêter là en terme de niveaux de difficulté ! Mais si ce niveau te paraît facile et que tu peux aller encore plus loin, n’hésite pas à inventer le niveau 4 ! 😉

Exemple personnel :

Un exemple pour finir, pour illustrer tout ça.

Moi je n’ai jamais eu trop de mal à me regarder dans le miroir, j’aime plutôt ça même si je n’y reste pas des heures non plus. Malgré ça, j’ai toujours eu du mal à me trouver belle, il a fallut attendre La Méta pour ça ! (J’en ai déjà parlé ici et ici). Et je commence seulement, je n’aime pas encore trop trop mon corps, même si ça vient !

Cependant, quand je me regardais ces derniers temps je n’aimais pas beaucoup mon corps. En partie parce que depuis mes grossesses j’ai des kilos en trop, alors je ne regardais que ça ! (Ah le problème du focus ! 😉😂) Je me comparais à avant et ça n’allait pas.

Mon ventre

J’ai un problème, entre autre, avec mon ventre.

Jusqu’au jour où je me suis dit :

“Aujourd’hui je décide d’aimer mon ventre tel qu’il est ! Comment je peux faire ?”

Du coup j’ai commencé à me dire (et à réaliser) que si j’avais ce ventre là, c’est parce que j’avais eu mes enfants. Je pourrais avoir encore mon ventre de jeune fille mais dans ce cas là, je n’aurais pas mes enfants ! Et je ne les regrette pas du tout !!! Alors comment je peux lui en vouloir et ne pas l’aimer alors que c’est “grâce à lui” que j’ai ces 2 êtres merveilleux dans ma vie ?!

En plus j’ai vraiment de la chance d’avoir un corps (et ici plus particulièrement mon ventre) qui fonctionne si bien, parce que je les ai eu sans problème ces enfants ! (Pas de PMA ou autre trucs du genre). J’ai quand même de la chance d’avoir un corps en pleine santé !

L’accepter tel qu’il est

Bien sûr, j’aurais pu faire des trucs pour maigrir, mais en attendant, en vouloir à mon ventre d’être gros et flasque c’était débile. Parce que ça ne m’aide certainement pas à maigrir justement !

On en revient un peu à ce que je disais dans l’article “Me changer ou m’accepter ? Telle est la question”. Bien sûr que je peux changer mon poids (et je vais le faire) mais en attendant je suis comme ça et ça ne m’aide pas de me torturer pour ça. Donc oui, je vais pouvoir changer dans le futur, MAIS c’est hyper important de m’accepter telle que je suis dans le présent !

Est-ce que maintenant j’aime mon ventre tel qu’il est ?… pas encore tout à fait 😉. Mais quand je sens que je repars dans la critique je reviens à ce que j’ai trouvé plus haut. Du coup je sens que ça m’apporte plus de douceur à l’intérieur, plus d’amour en fait, et ça me fait du bien !

Je te souhaite vraiment de faire ça !

“Comment je peux faire ?” (pour m’aimer plus)

Donc dernière astuce, si tu as du mal à ressentir de l’amour pour certaines parties de ton corps quand tu les regardes dans le miroir :

  • DÉCIDE que tu veux aimer cette partie
  • demande toi “COMMENT JE PEUX FAIRE ?” ! (Et grâce au pouvoir des questions, tu devrais trouver une réponse relativement vite 😉👍😃)

A toi !

J’ai choisi, dans chaque exercice que je t’ai proposé, des durées de réalisation volontairement (très) courtes ! Parce que je suis vraiment persuadé (expérience personnelle à l’appui !) qu’il vaut mieux viser petit pour commencer, pour ancrer de véritables changements dans notre vie.

Mais si tu te sens capable de faire plus (plus longtemps ou plus de fois par jour), fais toi plaiz ! 😄😁 D’ailleurs, une façon simple de rajouter de la difficulté à n’importe quel niveau, c’est d’augmenter la durée devant le miroir !

C’est à toi de jouer maintenant !

Moi je vais aussi faire ce défi toute cette semaine parce que j’en ai bien besoin ! (Même si je suis au niveau 3 😉). Et surtout j’ai envie de m’aimer encore plus et d’être en paix avec mon corps. Merde à la fin !

Du coup, pour aller avec le fait que je poste une photo tous les jours sur Insta et Fb, bah, je vais simplement poster une photo de moi chaque jour cette semaine 😱😁😂. Sacré challenge si j’y pense bien 🤔😍💪

Est-ce que tu es à l’aise avec ton image dans le miroir ? Est-ce que tu as l’habitude de te voir, de te regarder ? A quel niveau aimes-tu ton corps à l’heure actuelle, sur une échelle de 1 à 10 ? Dis le moi dans les commentaires 😉😘

Si cet article t'as plu, partage le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre gratuitement si tu es multipotentialiste ou non et reçois avec le Guide du multipotentialiste débutant !