Émotions,  Multipotentialité

“Je ne devrais pas”

Je t’ai déjà parlé de l’importance de l’accueil dans cette vidéo – et je compte t’en reparler souvent parce que je trouve que c’est vraiment le principal à faire : accueillir !

Je m’entraîne de plus à accueillir ce qui se passe en moi quand ça ne va pas et… ça passe beaucoup plus vite ! Bien sûr il y a pleins de subtilités comme : accueillir la partie qui n’a pas envie d’accueillir (bah oui, elle existe celle-là et elle a aussi besoin d’accueil !) mais ce n’est pas le sujet de cet article, donc je t’en reparle plus tard.

C’est pas si simple, l’accueil ! 😉😄👍

C’est donc en m’entraînant à accueillir de plus en plus ce qui se passe en moi, que je me suis rendue compte d’un truc hier soir.

Ma prise de conscience

Ça faisait 2 jours que je broyais du noir et pas moyen pour moi d’accueillir. Ni la partie que je sentais en souffrance (trop peur, trop de souffrance) ni la partie qui ne voulait pas accueillir… Bref !

J’ai fini par accepter plus ou moins que j’étais dans un état de merde et que j’avais le droit de ne rien faire pendant ce temps là et de rester vautrer dans le canapé à lire et à regarder des séries ! Déjà une petite victoire pour moi parce que d’habitude je me serais sentie très (très) coupable ! Là on va dire que je ressentais 15% de culpabilité. Pas si mal, donc.

Et puis j’ai continué à écouter légèrement, en douce, et j’ai fini par me rendre compte hier soir que ce qui me posait problème (et entretenait mon état de merde) c’est que je me disais que

Je ne devrais pas être comme ça

!

Bah merde, c’est quoi ça ? C’est quoi cette réflexion à la con ?!

Attention, pas bien hein !

C’est là que j’ai bien pris conscience que chaque moment où je ne vais pas bien, chaque moment où je me sens nulle, je suis en train de me juger en me disant cette petite phrase :

Je ne suis pas bien comme ça, je ne devrais pas être comme ça.

Et que c’était ça qui me plombait en flèche mon énergie !

(Oui, on est très loin de l’accueil là !)

Révélation ! Libération !

Et, tu sais ce qui s’est passé ? A l’instant même où j’ai vu que j’étais en train de me raconter cette phrase, je me suis sentie mieux ! Je ne crois même pas que j’ai cherché à l’accueillir ni rien. Non, juste de la voir et de comprendre d’où venait mon mal-être (le fait que je ne devrais pas me sentir fatiguée et plombée ici) tout s’est apaisé.

Et aujourd’hui j’ai à nouveau la pêche ! (Donc j’en profite parce que je sais que ça ne va pas durer, pas folle la guêpe ! Comme s’il n’y avait qu’un seul mécanisme qui nous bloquait. 😉😂🎶)

Et j’ai eu envie d’écrire un article sur le sujet, parce que je vois beaucoup passé d’articles, vidéos sur le fait de supprimer les “je dois” en les remplaçant par “j’ai envie”. Mais je n’ai jamais entendu parler des “je ne devrais pas” !

“Je ne devrais pas” (être ceci, faire cela, etc…)

Parce qu’en fait je me rend compte maintenant que je me dis ça à longueur de journée !

Tu as lu mon article sur le fait que je me sente à part dans des groupes ? Sans parler des (nombreux) où je te dis que c’est dur pour moi d’accepter qui je suis, et donc ma multipotentialité ?

Eh bien, justement, si je n’accepte pas tout ça, si je me sens bizarre, à part, pas normale, c’est parce que je me dis que “je ne devrais pas être comme ça” !

Et c’est une véritable révélation pour moi de le voir !

Ça fait du bien de voir ce qui se cachait dans le noir !

Ce n’est pas que je me dis que je devrais être comme ceci ou comme cela. C’est que je me dit que je ne devrais pas être comme ceci ou comme cela ! (Ou faire ceci, cela).

Et pour moi ça change tout !

Je comprends mon mécanisme qui fait que je ne m’accepte pas, que je me juge et me culpabilise sans arrêt et j’ai l’impression de pouvoir respirer à nouveau.

Parce que j’ai l’impression d’avoir enfin trouver l’endroit où j’ai du pouvoir pour changer ça ! (Un des endroits en tout cas 😉)

Jusque là, je n’acceptais pas (eh non !) le fait que je me dénigrais moi-même.

Je préférais me dire que le problème c’était que je me forçais à être quelqu’un d’autre. Que j’avais peur. Des blocages liés à mon enfance. A mes croyances limitantes. Et oui, bien sûr en partie quand même.

Mais le véritable problème ici c’est que je me fouette toute seule en me jugeant, en me disant que telle que je suis, je suis nulle. Que je ne devrais pas être comme ça ! (T’inquiète, je vais te la répéter au moins 50 fois cette phrase dans cet article 😂)

Et ça fait mal de le reconnaître. Comme le disent beaucoup de gens d’un groupe Facebook que j’aime de plus en plus sur le Feu sacré (clique sur le lien si tu veux en savoir plus 😉) : “ça pique” ! En fait ça pique beaucoup !

Et en même temps c’est super jouissif je trouve de voir enfin le mécanisme qui agit dans l’ombre pour me maintenir dans un état de merde ! Parce que du coup, je retrouve mon pouvoir. Je t’avais déjà parlé de te donner le droit d’être nulle dans cet article (d’ailleurs tu devrais franchement le lire ou le relire, il est super complémentaire à celui-ci), là je retrouve la même chose.

Me donner le droit de voir que OUI, JE PENSE QUE JE NE DEVRAIS PAS ÊTRE COMME CA ! Et puis c’est tout.

En fait, ça revient totalement à de l’accueil, on est d’accord ! 😂😉 Mais, comme je te l’ai dit en intro, il y a vraiment plusieurs niveaux dans l’accueil, nos résistances sont quand même très fortes pour se cacher 😉😅

Conclusion (oui, ce n’est pas le meilleur titre que j’ai trouvé 😕)

Et donc c’est tout ce que je voulais te partager dans cet article. 😄

Je voulais te partager cette prise de conscience que j’avais eu, parce que je pense que tu as très certainement le même problème que moi, à savoir te dire que “tu ne devrais pas” (être ceci, faire cela…).

Et si mon article peut t’aider à le voir et à l’accueillir et l’accepter, ce sera vraiment cool ! (Pour toi surtout ! 👍💖😘)

Parce que plus on refuse de voir quelque chose et plus il va hurler pour se faire entendre. Autant le reconnaître dès maintenant et lui laisser sa juste place. Parce qu’alors, à ce moment-là, il peut s’exprimer et partir – et moi je peux faire autre chose que lutter contre.

Des exemples de “je ne devrais pas” (personnels évidemment !)

Parce que, si je passe mon temps à lutter contre le fait que

  • je ne devrais pas me sentir mal
  • je ne devrais pas ne pas m’accepter (elle est bien celle-là hein ? 🤣)
  • je ne devrais pas réfléchir autant
  • je ne devrais pas me poser sans arrêt les mêmes questions
  • je ne devrais pas me juger
  • je ne devrais pas dire je dois
  • je ne devrais pas être multipotentialiste
  • je ne devrais pas accepter que je suis multipotentialiste, ça serait quand même tellement plus simple d’être autrement
  • je ne devrais pas être ramollo, fatiguée
  • je ne devrais pas rester dans mon coin et ne pas dire ce qui ne va pas
  • je ne devrais pas ne pas aller parler à cette personne
  • je ne devrais pas lui parler comme ça
  • je ne devrais pas m’énerver contre mes enfants, mon mari, mes proches, je vaux mieux que ça quand même ! (🙄😳😱)
  • je ne devrais pas me renfermer sur moi-même comme ça
  • je ne devrais pas être paniquée pour un rien
  • je ne devrais pas être “chiante” et dire ce que je veux (au risque donc de faire chier les autres)
  • je ne devrais pas encore pleurer la mort de mon père, c’est bon, j’ai déjà pleurer, c’est réglé ! (😥)
  • je ne devrais pas me poser autant de questions avant d’agir, merde, quel temps perdu
  • je ne devrais pas vouloir plus d’argent, c’est pas bien, on est déjà bien comme ça
  • je ne devrais pas m’emmerder à essayer d’améliorer ma vie, à créer un blog, une entreprise, quand ça me fait tellement peur
  • je ne devrais pas manger autant
  • je ne devrais pas me soucier de mon poids, on s’en fout
  • je ne devrais pas dépenser autant d’argent en développement personnel, c’est quoi cette merde d’abord
  • je ne devrais pas avoir honte de faire du développement personnel
  • je ne devrais pas avoir honte d’être multipotentialiste et encore moins de le dire
  • je ne devrais pas rester triste, plombée, etc…, quand même, je connais des tonnes de techniques pour dépasser ça !!
  • je ne devrais pas avoir peur de dire ce qui est juste pour moi
  • je ne devrais pas me cacher
  • je ne devrais pas trop vouloir me montrer et que mes blogs marchent (eh oui 😜) c’est hyper prétentieux ! Et je risque de faire de l’ombre aux autres
  • je ne devrais pas me soucier autant du regard des autres
  • je ne devrais pas leur demander leur avis
  • je ne devrais pas avoir peur de ce qu’ils pensent de moi

Lutter, c’est crevant

Quand je passe mon temps à lutter contre tout ça (parce que, évidemment, “je ne devrais pas me dire tout ça !!“) je n’ai pas de place, plus d’énergie pour faire autre chose. Je ne peux rien faire d’autre que de lutter contre toutes ces phrases que je me répètent constamment inconsciemment.

Et je viens brutalement de comprendre (en écrivant tout ça) pourquoi j’avais l’impression de lutter pour chaque petite action de ma vie qui me fait sortir de ma zone de confort ! Bah oui, forcément, “je ne devrais pas vouloir plus” alors… 🙄

En fait je suis vraiment en train de lutter !

Et comme je te l’ai déjà écrit plusieurs fois, voir et comprendre contre quoi je suis en train de lutter, ça me fait déjà du bien. Parce que j’arrête de lutter, je le regarde c’est tout. Je l’accueille. Oui, une partie de moi pense que je ne devrais pas (revoir la liste ci-dessus 😂).

Et c’est cool !

Ça fait du bien d’arrêter de lutter et d’accueillir. De laisser une place à cette partie qui “ne devrait pas exister” (🙄😜) mais qui est là quand même. 😁😃 Donc autant la voir et l’embrasser ! 😘🤗

Exercice !

Donc, voici un exercice que je n’avais pas prévu de te proposer, mais qui me parait important à faire :

Prends une feuille et un stylo et écrit tous les “je ne devrais pas” que tu te dis (avec les “je dois”, “je devrais” qui vont avec s’ils viennent).

Moi, en le faisant pour cet article (oui, la liste que je t’ai faite en exemple ce sont des vrais phrases que je me dis !) ça m’a fait beaucoup de bien. Même si certaines m’ont fait pleurer, que j’ai pu avoir du mal à respirer. Ça fait du bien !

Parce que c’est vrai ! Et qu’elles ont besoin d’être vues et reconnues pour laisser la place.

La vraie conclusion 😉😅

Donc oui, les “je dois” c’est chiant. Mais les “je ne devrais pas” le sont aussi énormément, et le pire, c’est qu’on n’en parle quasiment pas !

J’espère que cela t’aura ouvert les yeux sur ce truc qui empoisonne très certainement ta vie. Et que cela t’aidera à t’accepter et t’accueillir encore plus ! Multipotentialistes power !! 💪🤹‍♀️👊🙌💖🎉😜💎😁😃

Alors dis moi dans les commentaires, toi tu penses que tu ne devrais pas… quoi ? 😉💖

En complément

Si cet article t’as plu et que tu veux aller plus loin, je t’invite à aller voir les contenus suivants : (je t’ai déjà mis les liens dans le corps de l’article mais je te les remets ici, au cas où)

Si cet article t'as plu, partage le !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 commentaires

    • Sarah Gascoin

      C’est totalement le même mécanisme, je suis bien d’accord !
      Par contre, je n’ai pas une grande envie de chercher/trouver la peur derrière. Pour moi, je sens que ce serait encore une sorte de fuite. Pour l’instant je préfère voir et accueillir cette partie de moi. Parce que je sens que c’est ce dont elle a besoin 😊.
      Je n’ai pas besoin d’aller chercher plus loin.

  • Valentine - Parents en Equilibre

    Je ne devrais pas me sentir mal de penser que je ne devrais pas dire à tout bout de champ “je ne devrais pas” !! 😉

    Je vois tout à fait de quoi tu parles car j’accompagne un bon nombre de mamans dans le cadre de mes coachings qui souffrent de cette culpabilité du “je ne devrais pas” ou “il faudrait que je”. J’aimerais te dire que j’ai une solution miracle… mais non ! C’est un long chemin de travail sur soi, parsemé de lâcher prise, d’acceptation et de confiance.

    Je te souhaite de trouver progressivement davantage de paix intérieure 🙂

    • Sarah Gascoin

      J’aime bien ton “je ne devrais pas” ! J’ai certainement le même 😂
      Je pense aussi que nous avons tous tendance à nous le dire sans arrêt, et oui, c’est tout un chemin pour réussir à s’en défaire.
      Mais bon, ce chemin me permet de me découvrir eu fur et à mesure et à m’aimer de plus en plus alors, ça va ! 😄💎💙

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre gratuitement si tu es multipotentialiste ou non et reçois le Guide du multipotentialiste débutant !